LSA Prod Afrika

Comment lui apprendre les premieres regles de politesse ?

Les conseils de trois experts de l’enfance et des bonnes manieres :

Christine Brunet, psychologue clinicienne, Dominique Picard, professeur de psychologie sociale, ainsi, Genevieve d’Angenstein, fondatrice de l’Ecole francaise de courtoisie.

« Bonjour », « Au revoir »

  • Depuis que la enfant reste ne, vous l’avez berce avec ces codes de politesse. Tous les jours, vous lui dites « bonjour » lorsqu’il se reveille et « au revoir » si vous le couchez. En creant des habitudes et des rituels de politesse, vous l’aidez a s’approprier ces codes.
  • Vers 8 mois, vous pouvez lui savoir a dire au revoir avec sa main lorsqu’il quitte une piece. Encouragez-le en le felicitant, il est fier !

    Que Realiser s’il refuse de dire « bonjour » ?

    • Ne vous braquez pas systematiquement, au risque de cristalliser une opposition autour de votre theme. Votre tout-petit peut-etre emotif ou timide. Expliquez-lui que vous allez dire bonjour pour lui puisqu’il est essentiel de montrer un signe de reconnaissance a la personne a qui on s’adresse. Il n’a jamais salue sa grand-mere, mais insiste Afin de lui montrer le nouveau jouet en arrivant ? Cela n’a toujours pas saisi le code, mais c’est en bonne voie. Un jeune enfant peut aussi dire bonjour avec un regard ou votre sourire.

    « Merci », « S’il te plait »

    • Familiarisez-le avec ces mots « magiques » des des premiers mois. Il parvient a saisir un cube et vous le donne afrointroductions ? Remerciez-le en insistant concernant ce reconnaissance. Des qu’il saura parler, inversez ce petit jeu en lui tendant a votre tour votre objet afin qu’il comprenne que c’est a son tour de vous remercier.
  • Dans les premiers temps libre, c’est grace a l’imitation et au jeu que votre enfant apprivoisera ces codes de politesse. Cela souhaite jouer au marchand ? Voila une parfaite occasion Afin de reviser nos bases.

    • S’excuser, c’est important, mais votre enfant a besoin de temps libre Afin de comprendre le sens de ce mot. Ca viendra en se socialisant, au contact du groupe. Il a pousse un camarade au parc ? Proposez-lui de lui faire un dessin pour se faire pardonner, votre va etre plus significatif pour lui.

    Couper la parole, non merci !

    • Ainsi que on se tient beaucoup a table, on se comporte beaucoup dans la conversation. Votre petit moulin a paroles doit apprendre a ne pas couper la parole aux autres et a ne pas crier si ses freres et s?urs ne le laissent jamais intervenir.
  • La politesse fait partie de l’education et permet de fixer des limites. Expliquez-lui qu’il peut participer a la conversation mais qu’il doit tarder le tour car toute la famille doit pouvoir partager ses pensees dans l’aisance et la courtoisie.
  • Le code de politesse souhaite que l’on ne hausse pas le ton Afin de prendre la parole et qu’on n’interrompe nullement l’autre avant qu’il ne soit alle au bout de le option. Pas facile Afin de votre petit bavard. Rassurez-vous, ces regles de prise de parole sont mises en pratique au quotidien a l’ecole.

    Mes gros mots, c’est interdit

    • « Mer… ! » Il sort d’ou, ce gros commentaire ? De l’ecole ? Peut-etre, mais etes-vous naturellement de surveiller vous-meme la langage a la maison ? La bien, la role de modele reste reellement important. Si vous etes certaine que votre enfant n’a pas entendu de grossieretes a la maison, inutile Afin de autant de sombrer dans le catastrophisme.
  • A l’age de 3 annees, votre enfant decouvre le pouvoir des mots et celui-ci semble en avoir un tres grand, vu la tete ! Pour que ceci ne se reproduise pas, rappelez-lui pourquoi les gros mots seront interdits. Vous pourrez aussi acheter d’en plaisanter : « J’ai cru que tu venais de dire une grossierete, mais je pense que j’ai mal entendu car un enfant poli n’aurait jamais dit ca. » S’il est plus grand, il peut aussi chercher a tester votre autorite. Dans ce cas, ce reponse devra etre claire dans ce que vous acceptez ou non.

    • Cela tousse ? Apprenez a votre enfant a mettre la main sur sa bouche Afin de ne point partager ses microbes, idem lorsqu’il eternue.
  • Notre ponctualite. Pour Louis XVIII, « J’ai ponctualite est la politesse des rois ». Neanmoins, la encore, si vous pressezvotre enfant Afin de etre a l’heure a l’ecole, montrez l’exemple en ne le deposant jamais avec 10 minutes de retard a le lei§ons de danse.

    • N’en demandez gui?re trop a ce enfant en le submergeant de regles, surtout s’il est petit. Allez-y au fur et a mesure et i  chaque fois dans la bonne humeur. S’il a du mal a tout retenir, aidez-vous des livres (une selection) Afin de aborder la question.

    * Coauteur avec Aurore Aimelet de Dis bonjour a la dame !, ed. Albin Michel

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *